Tinder, prise 2

par mcordey

D’abord, excusez mon mutisme des dernières semaines. Ceci n’est pas un blogue est loin d’être mort, c’est juste que son auteur est un peu, beaucoup, passionnément, à la folie dans le jus. Il travaille beaucoup. En plus, il se réveille souvent dans des positions très inconfortables sur son divan à quatre heures du matin en se disant « Wooo… OK, je vais aller me coucher dans mon lit». Et comme si ce n’étais pas assez, il a commencé à parler de lui à la troisième personne. Non, mais ramenez-le sur terre quelqu’un! Payez lui des vacances! Ou encore mieux, des billets pour aller voir le Canadien!

Puisque ça fait quelques fois que les gens me demandent « Hey, de quessé qui se passe avec ton blogue? », je fais une pause dans ma soirée de travail pour vous raconter une anecdote.

Tantôt, j’étais en train de « swiper » des faces sur Tinder. Ben oui, je sais, c’est pathétique, mais que voulez-vous (comme dirait un certain politicien de Shawinigan), j’ai pas encore trouvé la fille avec qui j’ai envie de me marier, d’avoir des enfants, de me divorcer, pis de payer une pension. Elles sont dures à trouver, ces perles rares.

Tout ça pour dire que je tombe sur deux filles qui disent dans leur description : « Je cherche le père de mes enfants ».

OK, UNE instant, comme dirait Benoît Brunet. Tu cherches le père de tes enfants sur Tinder? Premièrement, on s’entend que tes enfants doivent trouver ça quand même assez étrange que t’ailles perdu leur père! Sans compter que Tinder, c’est pas tant le premier endroit où je commencerais à chercher. Au pire, commence par ton historique de cellulaire, par tes courriels… Parce que sur Tinder, il faut non seulement que tu « like » le père de tes enfants, mais lui aussi il va devoir te « liker ». Et si tu l’as perdu, c’est fort probablement parce qu’il s’est sauvé! Et s’il s’est sauvé, c’est fort probablement parce qu’il a pu envie de te « liker ».

J’ai pas pris de chance, j’ai immédiatement été changer ma description de profil pour écrire que je n’étais pas le père de tes enfants étant donné que j’avais pas eu d’enfants avec personne. Et comme je suis ouvert aux autres langues, j’ai terminé en ajoutant : I all sauce peek English.

Sur ce, je retourne travailler, mais n’hésitez pas à m’envoyer un pigeon voyageur si vous trouvez que ça prend trop de temps avant que je publie mon prochain texte!

Advertisements